ÉGLISE RÉFORMÉE

CONTINUÉE
 

ÉGLISE RÉFORMÉE

CONTINUÉE
 

L’Église et la Réforme

Le Seigneur Jésus-Christ a fondé, il y a deux mille ans, l’Église chrétienne visible, qui est la continuation et la culmination d’Israël dans l’Ancien Testament. Cette Église visible a été plus visible à certains moments qu’à d’autres, et parfois les Églises particulières (ou locales) qui en sont membres peuvent s’éloigner à un tel point de la vérité révélée de la Parole et des ordonnances du Christ qu’une Réforme devient nécessaire pour les rendre à nouveau fidèles au Seigneur et à sa Parole. C’est ce qui s’est produit à plusieurs reprises dans le peuple de Dieu durant l’Ancien Testament, et c’est aussi ce qui s’est produit dans l’Église chrétienne durant les siècles de son existence. En particulier, c’est ce qui s’est passé aux XVI-XVIIe siècles avec la Réforme protestante.

Les Églises Réformées

Elles ont les Saintes Écritures (la Bible) comme Parole écrite de Dieu, la norme suprême de la foi et de la vie, et la seule à être infaillible. Elles reconnaissent l’enseignement de l’Église chrétienne antérieur à la Réforme qui est conforme aux Saintes Écritures, en particulier celui des six premiers conciles œcuméniques de l’Église. Elles adhèrent au système de doctrine enseigné dans la Parole infaillible de Dieu, tel qu’il a été proclamé par les réformateurs au XVIe siècle, et présenté dans les crédos et confessions des Églises de différents pays. Elles sont organisées comme Règne Visible du Christ, l’ayant comme seul Chef Suprême de l’Église ; elles ne sont pas gouvernées par l’État ou par des prélats, mais par des presbytres (Anciens Enseignants et Gouvernants), tant dans la sphère de la congrégation locale que dans celle de l’Église générale.

En tant que Règne visible du Christ, elles ne limitent pas l’Église aux seules congrégations locales, mais cherchent à manifester et à maintenir l’unité de l’Église visible à travers les Presbytères, les Synodes et les Assemblées Générales (gouvernement presbytérien), désirant établir de profonds liens de communion avec les églises des autres pays. Elles limitent les sacrements à ceux qui sont institués par le Seigneur Jésus-Christ, à savoir le Baptême et la Cène. Elles reconnaissent et administrent le Baptême des enfants de croyants, qui sont membres de l’Église, comme une ordonnance biblique, basée sur l’autorité de Dieu dans l’Alliance de grâce.

Elles soulignent la sainteté et l’importance de la Cène comme moyen de grâce pour avoir une communion spirituelle avec le Christ ressuscité et glorifié, tant individuellement (le croyant) que dans la congrégation. Elles maintiennent le culte public régulé par la Parole écrite de Dieu, dépourvu de toute pompe et de toute ostentation, se soumettant aussi fidèlement que possible aux normes des Saintes Écritures. En conséquence de ce Principe Régulateur du culte, dans les églises du temps de la Réforme, seuls les Psaumes de la Bible étaient chantés, et ceux-ci, sans accompagnement musical. Elles exaltent la prédication pure et fidèle de la Parole de Dieu comme élément central du culte et de la vie de l’Église.

Pourquoi “Continuée” ?

L’Église est la continuation d’Israël dans l’Ancien Testament. L’assemblée des prédestinés (l’Église invisible) est le véritable Israël. L’Église des Apôtres s’est continuée dans l’Église Antique. L’Église du temps de la Réforme a donné continuité à l’Église Antique ainsi qu’aux éléments bibliques de l’Église médiévale. Il y a une continuité essentielle entre les réformateurs et les Églises de la Réforme, et entre les premières confessions réformées et la Confession et les Catéchismes de l’Assemblée de Westminster, les documents confessionnels les plus complets et les plus exhaustifs de la Réforme. Les Églises réformées doivent aujourd’hui continuer l’Église de la Réforme, en toutes choses: prédication de l’Évangile, doctrines de la grâce, confession, sacrements, gouvernement et culte public.

L’Église Réformée Continuée

L’Église Réformée Continuée est une Église missionnaire qui a commencé son cheminement en tant que telle en 2014 et qui cherche la formation et l’implantation d’Églises pleinement réformées sur le sol espagnol. Elle maintient des cultes publics à Bilbao et Rubí (Barcelone), ainsi que dans la ville de Pau (France). Elle possède une relation de pleine communion avec la Free Church of Scotland (Continuing). Elle entretient et développe des liens de communion fraternelle avec les congrégations et les croyants d’Amérique latine, principalement en Colombie. Elle a comme ministère le séminaire Academia de Teología Reformada. Sa vocation est de continuer aussi fidèlement et pleinement que possible ce qu’est et ce que représente l’Église Réformée, en appelant à la Réforme biblique par la prédication de l’Évangile et l’enseignement de la Parole de Dieu.

Pour Christ et la Réforme!

Academia de Teología ReformadaAcademia de Teología Reformada

Westminster Hoy
Le blog du pasteur Jorge Ruiz

Free Church of Scotland (Continuing) 
Share This